Le Quatuor Mosaïques est fondé par des solistes de l’Ensemble Mosaïques (1984–1991)1, composé d’une vingtaine de musiciens. Le nom est trouvé par Christophe Coin lors d’une visite à Venise : « J’ai eu l’idée du nom de l’orchestre, à Venise, en contemplant une mosaïque de l’église San Marco. Chaque détail semble magnifiquement pensé. Mais c’est la fresque entière que l’on saisit d’un seul regard. En musique c’est pareil. Il faut travailler les détails, faire des recherches en organologie, en musicologie, réfléchir sur les articulations, les phrasés, les dynamiques… Forger les meilleurs conditions d’écoute, comme l’œil qui perçoit la fresque a su découvrir la distance idéale. » Les membres sont les chefs de pupitres à cordes de l’ensemble.

L’ensemble joue sur des instruments anciens. Il a redécouvert des œuvres maîtresses de la période classique et du début du romantisme (par exemple de Louis Emmanuel Jadin et Luigi Boccherini). Il enregistre notamment les intégrales des quatuors à cordes de Haydn, Mozart et Beethoven.

L’ensemble a reçu plusieurs prix pour ses enregistrements (entre autres deux Gramophone Awards pour leur interprétation des quatuors de Haydn en 1993 et 1996).

Membres

Erich Höbarth : premier violon (J. Guarnerius filius Andreae, Crémone 1683)
Andrea Bischof : second violon (18ème siècle français)
Anita Mitterer : alto (Carolus Le Pot, Lille 1725)
Christophe Coin : violoncelle (Alessandro Gagliano, Naples c. 1720, prêté par le Fonds Instrumental Français)