BEETHOVEN AT NIGHT

Le pianiste de jazz Paul lay ré-invente les plus belles pages de Beethoven en improvisant à partir des thèmes du compositeur. En effet Paul développe au piano de nouvelles formes à partir de fragments des bagatelles, des sonates pour piano (clair de lune, appassionata, waldstein) lieders et quatuors et symphonies de Beethoven tout en y conservant l’esprit du compositeur: du rythme, des mélodies entêtantes, des ruptures, du silence et surtout: du Mystère. 

Il s’agit ainsi d’un long voyage entre écrit et improvisé, mêlant la partition originale aux autres mondes dont la musique de Paul est modelée: le jazz, le blues, et les musiques improvisées. 

Une performance vidéo-musicale sur des images poétiques d’Olivier Garouste a été créée à la folle journée de Nantes 2020.

Beethoven at Night: c’est le titre de l’évocation de Paul Lay et d’Olivier Garouste. Paul Lay, remarquable (comme souvent les jazzmen) improvisateur. Mais réussir une évocation de la vie de Beethoven qui soit intelligente, émouvante, pas scolaire, nourrie de musique “à la Paul Lay” (quel intérêt, sinon?) et d’images qui ne soient pas prétextes -essayez donc ! Et vivement un Dvd pour capter ce qui n’est pas une biographie mais un moyen-métrage sur l’esprit beethovénien, nourri d’ellipses et de moments d’une émotion rare !
— France TV/INFO